Les meilleurs pays pour un tourisme durable !

Publié le : 04 juillet 20225 mins de lecture

Les principes fondamentaux des Objectifs de Développement Durable ont été accaparés par quasiment tous les domaines d’activités. Pour ne parler que du secteur tourisme, non seulement de plus en plus d’acteurs concernés choisissent d’instaurer le tourisme durable mais de plus en plus de vacanciers partage la même conviction. Ainsi, ils sont en quête du meilleur pays dans lequel tel type de tourisme est promu.

Le tourisme durable : brève description

Il consiste en une pratique à mettre en place, dans la stratégie opérationnelle des activités de production et d’exécution, d’une partie prenante œuvrant dans le secteur tourisme. Ce sont entre autres : les tour-opérateurs, les établissements d’hébergements, les agences de voyage, les gestionnaires des sites, les offices du tourisme et l’organisme gouvernemental concerné. Ayant vu le jour vers 1992 sous l’égide de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), le tourisme durable prend pleinement en considération les enjeux économiques, sociaux et environnementaux présents et futurs. Il ne s’agit donc pas uniquement de réaliser une activité, ni de prendre telle ou telle décision, mais surtout de valoriser l’impact que cela pourrait avoir sur ces trois domaines-là. Il est fondé sur trois principes essentiels, à savoir : l’utilisation des ressources naturelles, le respect des richesses socio-culturelles sur le lieu d’exploitation et la garantie de création d’une activité économiquement durable. Mais le tourisme durable constitue également une initiative, voire, un engagement personnel que le voyageur puisse entretenir soi-même. Cela se manifeste par ses attitudes quotidiennes encours de séjour et par ses choix de fournisseurs et/ou de destinations. Bon nombre de pays intègre aujourd’hui le critère de durabilité dans son domaine touristique. Toutefois, certains pays s’avèrent être plus réputés que d’autres selon leur entame du processus.

Un pays où des balises écologiques s’imposent aux touristes

Le contexte actuel de la durabilité a fait naitre ce qu’est le « voyage durable » et la « destination durable ». L’objectif ultime est qu’un voyage et une destination perdurent afin que les générations à venir puissent en jouir. L’Etat joue un rôle crucial dans le développement durable de l’industrie touristique, à travers les orientations politiques en vigueur. L’île de Palau, située dans l’océan pacifique, est un exemple sans précèdent. Elle a développé nombreuses mesures rigoureuses pour préserver la nature et auxquels les acteurs sont contraints de se conformer, y compris les touristes. Ces derniers doivent souscrire un engagement écologique à travers un cachet identifiable sur leurs passeports. Ils leurs est prohibé également le port de tous produits pouvant dégrader l’environnement, notamment le plastique et les écrans solaires. La contribution des touristes à la préservation des richesses naturelles du pays constitue une grande stratégie de longévité. C’est le cas au Rwanda qui est aussi une destination de renom. Les visiteurs du fameux parc national des volcans, constituant un des 10 célèbres endroits durables au monde, où vivent les gorilles de montagne payent en partie un versement à la communauté locale.

Un pays où la satisfaction-client constitue un souci numéro un

Être en conscience et à l’écoute des touristes afin de leur offrir le maximum de satisfaction : voilà une idéologie-phare du tourisme durable, car la longévité est fortement liée à la clientèle. La Costa Rica, un État privilégié par la nature, constitue également une destination durable inégalable. Pour émerveiller les touristes, le pays est le premier au monde à avoir construit une compagnie aérienne neutre en carbone. La forte densité de la forêt primaire du Lapa Rios, s’étalant jusqu’à plus de 370 hectares attire l’attention de nombreux voyageurs car renferme une riche biodiversité. Ce pays se situe au premier rang international des meilleurs conservateurs de la planète. Les touristes auront l’opportunité de jouir des pratiques écolos établis localement et de la valorisation des énergies renouvelables. Ils sont aussi orientés vers des entreprises certifiées et récompensées pour leur contribution au tourisme durable. La surcharge des vacanciers est bien gérée au Portugal dans les paysages volcaniques des Açores. Il s’agit d’une destination adéquate pour un tourisme durable. Le plafonnement des lits disponibles en hôtels est une disposition qui assure la conservation dudit paysage. Pour la visite des sources thermales de Caldeira Velha, un nombre strict de visiteur est autorisé afin d’éviter de bousculer l’environnement. Non seulement, la gestion durable des eaux est mise en avant mais également la satisfaction de chaque touriste est primordiale.

Plan du site